Bethléhem

Avril 2015. Un des temps forts de notre voyage à Jérusalem avait été notre courte visite à Bethléhem. Nous sortons de Jérusalem Ouest en bus et le trajet jusqu’au « Checkpoint » prend un quart d’heure tout au plus. Fin de matinée, il n’y a pour ainsi dire personne devant cette gare de triage qui s’encastre dans ce que les uns appellent clôture de sécurité, barrière anti-terroriste ou muraille de protection et ce que les autres décrivent comme mur de la honte, d’annexion ou de séparation raciale.

bethleem

Le bus ne passe pas, il faut descendre, remonter à pied le parking vers l’entrée du bâtiment principal, passer un contrôle comme si on prenait l’avion et finalement s’engager dans un long tunnel. Une seule photo parce que Big Brother est à l’affût. Le passage emprunté fait galoper l’imagination et c’est désagréable.

dscf4666

De l’autre côté, nous sommes en Cisjordanie dans une ville peuplée en majorité de Palestiniens musulmans et chrétiens, ville sainte dans les 3 religions du Livre. Déjeuner sur Manger Square (Manger en anglais = mangeoire et par extension étable) devant le Bethlehem Peace Center, centre culturel, sur les murs duquel trône un portrait de Marouane Barghouti, terroriste et assassin pour les uns, symbole d’une indépendance qui se fait attendre pour les autres.

dscf4649

Après-midi, visite de la Basilique de la Nativité et ensuite une halte à l’église du Champ des Bergers à l’extérieur de la ville, dans le village de Beit Sâhour. C’est ici, d’après Luc 2,10-11, que l’Ange aurait annoncé à trois pasteurs qui passaient par là une grande joie, celle de tout un peuple. L’occasion d’entonner While Shepherds watched their Flocks by Night, passage obligé dans l’éducation des petits Anglicans qui sortent de Maternelle.

dscf4658

J’aurais ressenti plus d’émotion si, en face du banc où je m’étais assis pour admirer les environs, je n’avais eu une aussi bonne vue d’un promontoire d’immeubles, très vaisseau spatial de l’Empire, symbole d’une politique d’aménagement du territoire et d’implantation et de peuplement encouragée par des aides fiscales (version A) ou d’une occupation illégale de territoires et sanctionnée comme telle (encore très récemment) par l’Organisation des Nations Unies (version B).

cisjordanie-a-b-c

C’est plutôt lourd comme rédaction quand il y a des pièges à tous les coins de rues. Il faut avoir à l’esprit toutes les guerres entre Israël et ses voisins, cette ligne verte – qui aurait dû être rouge – et qui est censée délimiter les frontières des territoires d’un peuple élu et d’un autre qui était peut-être là avant, les jets de pierres, les lancers de roquettes, le droit d’exister, la Judée, la Samarie, la ville d’Oslo, la Palestine fragmentée dont le territoire rappelle le Pacifique Sud ou du moins certains de ses archipels et, ce qui manque le plus, tout simplement de la volonté et du bon sens.

12121296

Lu « A Line in The Sand – Britain, France and the Struggle that Shaped the Middle East » du journaliste et chercheur britannique James Barr qui explique comment Britanniques et Français, sous prétexte de maintenir leurs influences, sont à la source de beaucoup de problèmes rencontrés notamment en Palestine.  Lire à ce propos l’excellente critique de ce livre écrite par le chercheur Renaud Thillaye. Je vous aurais bien servi une citation à la page 331 sur la Doctrine Truman et la nécessité d’aider les peuples persécutés. Mais bon vous auriez remis le Vietnam et l’Irak sur la table et nous n’aurions pas été plus avancés.

4_6

Nous quittons la ville et repassons le Checkpoint vers 16h30. Longues files dans l’autre sens : les travailleurs, ouvriers de la construction pour la plupart, rentrent chez eux. D’ici deux heures, ce sera le couvre-feu.

Publicités

A propos newdavid

La vie est un long fleuve tranquille
Cet article, publié dans Je pars en voyage, Jerusalem, Proche et Moyen Orient, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s